Retour au site IENA
Nous suivre sur :
Le blog du pilotage de la performance d’entreprise

Assurance : un Reporting groupe efficace donne un avantage compétitif crucial

La norme Solvabilité II oblige les grands groupes d’assurances à revoir leurs méthodes de travail si elles veulent entrer dans les clous.  

Fournir des informations légales de plus en plus en complexes, dans un délai toujours plus court. Avec la mise en place de la Directive Solvabilité II, la tâche des directeurs financiers des groupes d’assurance a été rendue bien plus compliquée. Désormais, ils doivent fournir des informations complètes et pertinentes à partir de différentes sources : CRM, RH, finance, etc. D’où l’impérieuse nécessité d’avoir à sa disposition un outil de reporting groupe efficace.

REDÉFINIR LE MÉTIER DE CONTRÔLEUR DE GESTION

Le métier des contrôleurs de gestion et les responsabilités qui leur sont assignées ont considérablement évolué ces dernières décennies. Une redéfinition de leur métier et de leur prérogative s’impose pour optimiser la performance financière globale des entreprises. Explications de Toufic-Pascal Naccache, Président du Cabinet IENA. Télécharger l’article au format PDF paru dans la REVUE HEC MAGAZINE de novembre / décembre 2015

ET SI LES CONTRÔLEURS DE GESTION SORTAIENT DE LEUR BUREAU ?

Avis d’expert

Par Christophe NEYRET – Partner EPM

Avec la crise, le quotidien des contrôleurs de gestion est devenu de plus en plus difficile. Ils doivent résoudre la quadrature du cercle qui est celle de fournir des projections de plus en plus fines, de façon agile et dans des délais de plus en plus courts. Résultat, ils passent plus de temps à élaborer des budgets prévisionnels qu’à contribuer à la performance de l’entreprise en se rapprochant davantage des opérationnels.

Cartographie des processus et cartographie des risques : comment les mettre en cohérence ?

La cartographie des processus et la cartographie des risques sont des outils d’analyse et de communication graphiques qui aident à recueillir les failles identifiées par les opérationnels, et évaluer avec eux la pertinence des actions à mettre en place pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Dans le cadre de l’évolution de la réglementation autour des dispositions légales en matière de Gouvernance d’Entreprise, le top management est confronté à deux grands défis :

  1. aligner les exigences réglementaires aux objectifs stratégiques de l’entreprise
  2. allier l’amélioration de la performance à la maîtrise des risques opérationnels

Pilotage des coûts et performance financière

pilotageDans un contexte économique difficile, la maîtrise des prévisions budgétaires se révèle une priorité pour les entreprises. L’anticipation de ses résultats est plus que jamais la première priorité managériale. Se doter d’un outil de gestion flexible et habile permet une plus forte réactivité et donc une maîtrise de son résultat.